Accueil Non classé Le chat et le poisson

Le chat et le poisson

0
0
17

Le chat et le poisson

Le petit chat regardait les poissons rouges dans le bassin. Il tendit la patte et essaya d’attraper le plus gros, celui avec une tache blanche sur le dos et une queue noire, orange et blanche. Le poisson le regarda et au dernier moment, il plongea en éclaboussant le chat. Ninie rigola et pris son chaton dans ses bras.

« Allez viens Chaton, il est l’heure de faire la sieste . »

Chaton n’avait pas envie de dormir et il donna un petit coup de patte à sa petite maîtresse. Ninie, surprise, laissa s’échapper le chaton qui en profita pour se faufiler sous le meuble de la cuisine.

« Laisse donc ce chat tranquille. »

Mélanie passait le balai dans la pièce et Chaton très intéressé par la touffe de poil qui lui passait devant le museau essayait de l’attraper au passage. Ninie essaya d’attirer l’attention de Chaton avec une bobine attachée au bout d’un fil. Le chat joua un peu , puis partit en courant à toute vitesse vers son coussin. Il sauta dessus et se mit en rond. Dix secondes plus tard, il dormait en ronronnant.

« Regarde Maman, il y a un gros oiseau dans le jardin. »

Un héron s’était posé près du bassin et plongeait son bec dans le bassin. Mélanie ouvrit la porte de la cuisine et se précipita dans le jardin. Le héron s’envola avec un poisson dans le bec.

« Allez, encore un, il ne va pas nous en laisser un seul. »

Ninie se mit à pleurer. Mélanie la prit dans ses bras et la consola.

Quand Jean rentra le soir, Ninie pensait encore aux poissons. Le petit chat regardait le bassin et miaulait.

« Il est bizarre, ton chat » lui dit Jean.

« C’est parce que le héron a mangé tous les poissons » lui répondit Juju. « De toutes façons, c’est bête, les poissons.» rajouta Jojo.

« C’est pas vrai, ils parlent avec Chaton ».

« Ton chat aussi, il est idiot ».

« Juju et Jojo, ça suffit , montez dans vos chambres, ce que vous venez de dire est très méchant. »

Jean prit Ninie dans ses bras et rentra dans la cuisine.

« Il faut que je trouve une solution, ce satané héron se croit tout permis, il n’a qu’ à aller pêcher ailleurs. »

« C’est vrai qu’il en prend à son aise, demande à Patsi, on ne sait jamais, il aura peut être une idée. »

« Je passe le voir demain matin. »

Le lendemain matin, Jean monta dans sa voiture et roula jusque chez Nanie et Patsi.

« J’ai regardé dans mon garage et j’ai retrouvé ce vieux héron en plastique, je ne sais pas si ça marche, je ne l’ai jamais installé. »

« Je vais le mettre en place et puis je verrai bien, merci Patsi. »

Jean remonta dans sa voiture et rentra chez lui. Il installa le grand oiseau en plastique près du bassin , bien en évidence. Dans la matinée, le vrai héron arriva en volant près du bassin, il tourna en planant autour du bassin, puis se posa et reparti aussitôt. Il tourna plusieurs fois au dessus du jardin et repartit.

« J’ai bien l’impression que ça va marcher » se félicita Jean.

Ninie sortit dans le jardin et se dirigea vers le trou d’eau.

« Il n’y a plus de poissons, le vilain héron les a tous mangés. »

« On n’en voit plus un seul, j’ai bien peur que tu ai raison » lui confirma Mélanie qui l’avait suivi.

Chaton tournait autour du bassin en miaulant, il avait l’air aussi désolé que sa petite maîtresse.

« J’ai fais une tarte aux abricots, en veux tu une petite part ? Et on mettra un peu de lait tiède pour ton chat, ça lui fera plaisir. »

Ninie attrapa son chat, le prit son son bras et rentra à la suite de sa maman. Elle boudait sur la part de tarte, l’air triste.

« On en remettra au printemps, ce n’est pas si grave. »

« C’est vrai ? Des jaunes et des rouge et blancs aussi ? »

« Oui si tu veux, dépêche toi de finir ta part de tarte et après, tu vas mettre tes chaussures, on va aller faire une petite promenade dans le village, on va passer acheter du pain . »

Ninie mit ses sandalettes blanches avec une petite fleur bleue, c’était celles qu’elle préférait, elle les avait reçu pour son anniversaire et elle voulait les mettre tous les jours, même quand il pleuvait. Mélanie prit son panier, prit la main de Ninie et referma la porte de la maison. Elles grimpèrent la petite côte qui les menaient sur la place du village. La porte de la boulangerie était ouverte. Une bonne odeur de pain chaud en sortait.

« Bonjour Julie, je voudrais une baguette , s’il te plaît . » Mélanie et Julie se connaissaient depuis la maternelle.

« Bonjour Mélanie, bonjour Ninie. Tu as l’air toute triste, qu’est ce qu’il t’arrive. »

« C’est le héron qui vient manger tous les poissons du bassin. Depuis, Elle est tristounette. »

« C’est un méchant. »

« Il vient juste chercher à manger, même si ça nous embêtes, c’est normal pour lui. Tiens, prends un bonbon dans le grand bocal. »

Ninie tendit le bras et attrapa un bonbon acidulé vert et jaune, elle enleva le papier transparent qui l’entourait et le mit dans sa bouche. Ninie fit un peu la grimace, le bonbon était acide et piquait un la langue.

« Merci Julie. » dit elle en bavant un peu sur sa robe.

Julie lui tendit une serviette en papier, « Tiens, essuie toi la bouche. »

Mélanie et Ninie sortirent de la boulangerie, le soleil d’hiver réchauffait la petite place. Elles entrèrent à l’épicerie pour acheter le journal et des poireaux, ceux du jardin de Jean avaient tous attrapés le ver.

« Nanie ! » Ninie se jeta dans les bras de sa grand-mère.

« Ah, bonjour mes chéries, alors, on fait ses courses entre filles. »

« Oui, les garçons sont dans leur chambre et Jean dans son jardin. »

« Patsi m’a dit pour le héron, il a l’air de se plaire chez vous, celui-là.  J’ai fini la couture que tu m’avait amené la semaine dernière, je pourrai passer cet après-midi pour te ramener tous ça.»

« Venez vers quatre heures, on prendra le goûter ensemble. »

« D’accord, à tout à l’heure. »

Ninie et Mélanie sortirent du magasin et remontèrent à la maison. Jean était dans la cuisine à se lever les mains. A l’étage, les garçons jouaient dans leur chambre. Mélanie posa son panier sur la table , en enleva les commissions et les posa sur la table, « On a rencontré Nanie dans le bourg, elle passe avec Patsi prendre le goûter cet après-midi. »

Pendant que ses parents préparaient le repas, Ninie sortit dans le jardin et se dirigea vers le bassin, son petit chat sur les talons. Elle s’agenouilla près du bord et se retrouva nez à nez avec le gros poisson à la tache blanche.

« Il ne t’as pas mangé le vilain héron ? »

Le poisson agita la queue et se retourna pour plonger vers le fond du bassin. D’autres poissons se déplaçaient en banc entre les herbes du bord. Une grenouille posée sur une feuille de nénuphar se mit à chanter. Chaton, assis à côté de sa petite maîtresse, regardait le bassin, il tendit sa petite patte et le gros poisson vint lui toucher le bout de la patte.

« Ah ben ça alors, on dirait qu’ils sont copains » . Jean qui s’était approché d’eux sans faire de bruit, venait de voir ce spectacle étonnant.

Le gros poisson s’était écarté du bord à l’arrivée de Jean et les regardaient avec ses yeux globuleux. Jean tendit la main et la mit juste au ras de l’eau, le poisson s’approcha doucement et vint toucher le bout des doigts.

« Alors ça, c’est étonnant. »

Jean se releva et appela Mélanie. Elle sortit de la maison avec les deux garçons sur les talons.

« Venez voir ça, c’est incroyable. On dirait que ce poisson cherche notre compagnie. »

Jean remis sa main dans l’eau et le poisson se rapprocha du bord. Les deux garçons trop excités se mirent à danser sur place et à crier, le poisson prit peur et s’enfonça dans les profondeurs du bassin.

« Ah, c’est malin, vous ne pourriez pas rester tranquille deux minutes ? »

Chaton tournait autour du plan d’eau en miaulant. Le gros poisson sortit la tête de l’eau à l’opposé du bassin et regarda dans la direction du chat.

« Regardez, on dirait qu’il attends Chaton ».

Patsi venait d’entrer dans le jardin avec un faux héron en plastique sous le bras,  « Il paraît que ça dérange les hérons d’avoir la compagnie d’un autre, je vous l’ai amené tout de suite. Il a un bizarre de comportement ce poisson, j’ai lu dans une revue que certaines carpes Koï se comportaient comme ça avec les humains, mais avec un chat, je n’y aurais jamais cru si je ne l’avais pas vu. »

Patsi enfonça un piquet en terre et posa le faux héron dessus.

« voilà, j’espère que ça va marcher. »

Patsi se pencha au dessus de l’eau et tendit la main, le poisson se rapprocha, au dernier moment, il se dérouta et se dirigea vers Chaton qui se trouvait à proximité, Il préfère jouer avec le chat. »

Ils rentrèrent tous dans la maison, y compris Chaton dans les bras de Ninie. A peine la porte de la cuisine fermée, Jean tendit le bras et désigna un coin du jardin,  « Regardez, le héron est revenu, mais, il reste en arrière. On dirait qu’il hésite à s’approcher. »

Le gros oiseau s’approcha doucement et, à quelques mètres du bassin, il prit son envol.

« On dirait que le faux héron le perturbe. »

« Tant mieux, c’est un méchant » dit Ninie en serrant son petit chat dans les bras. Celui-ci se tortilla et réussit à sauter par terre, il se glissa dehors par la chatière.

« Laisse le faire, on va le suivre sans faire de bruit et vous , les garçons, pas un bruit.»

Toute la petite famille s’avança vers le point d’eau sans faire de bruit. Chaton était penché au dessus de l’eau, la carpe s’était retournée et à l’aide de sa queue lançait de l’eau sur la tête du chat. Celui-ci frappait la surface de l’eau pour répondre au poisson rouge .

« C’est bien la première fois que je vois ça, un chat et un poisson qui jouent ensemble, quand je vais raconter ça à votre grand-mère », Patsi enfonça ses mains dans les poches de sa veste, « J’avais oublié, tenez les enfants, en passant devant la boulangerie, j’ai trouvé ça » et Patsi sortit une poignée de bonbons de sa poche.

« Oh vous avez vu ? » La grosse carpe venait de sauter au dessus de l’eau et avait éclaboussé Chaton,  « on dirait qu’elle vient de faire une farce à son copain. »

  • La petite souris

    La petite souris     Depuis quelques jours, Juju avait une dent qui bougeait et …
  • le printemps

    le printemps     « Aujourd’hui, c’est le Printemps. » « Heureusement…
  • La neige

    La neige       Ce matin, en ouvrant les volets, Mélanie a eu la surprise de trouver le jar…
Charger d'autres articles liés
  • La petite souris

    La petite souris     Depuis quelques jours, Juju avait une dent qui bougeait et …
  • le printemps

    le printemps     « Aujourd’hui, c’est le Printemps. » « Heureusement…
  • La neige

    La neige       Ce matin, en ouvrant les volets, Mélanie a eu la surprise de trouver le jar…
Charger d'autres écrits par ventdesiles
  • La petite souris

    La petite souris     Depuis quelques jours, Juju avait une dent qui bougeait et …
  • le printemps

    le printemps     « Aujourd’hui, c’est le Printemps. » « Heureusement…
  • La neige

    La neige       Ce matin, en ouvrant les volets, Mélanie a eu la surprise de trouver le jar…
Charger d'autres écrits dans Non classé

Laisser un commentaire

Consulter aussi

La petite souris

La petite souris     Depuis quelques jours, Juju avait une dent qui bougeait et …