Accueil Non classé Le mystère des pots de fleurs

Le mystère des pots de fleurs

0
0
19

Le mystère des pots de fleurs

 

 

« Dis donc, pourquoi as tu alignés les pots de fleurs le long de l’allée? », 

« Ce n’est pas moi, je les avais mis à côté des laitues, tu vois, là bas, ça doit être les enfants qui les ont mis là hier soir avant de partir ».

 

Les enfants, en fait se sont les petits enfants de Nanie et Patsi, Il y a d’abord Georges que tout le monde appelle Jojo qui a huit ans, puis, Jules, dit Juju, qui lui, a six ans et la petite dernière, Mélanie ou Ninie si vous préférez , âgée de quatre ans.

 

Ils sont venus passer le mercredi après midi chez leurs grands parents et, comme il faisait très beau, on est en avril tout de même, ils ont passé tout l’après midi dans le joli jardin de Nanie et Patsi.

 

« Et pourquoi tu les as mis à côté des salades ? »

«  A cause des limaces, je les ai posé avec une brindille qui les laisse entrouvert avec une petite feuille de salade en dessous et comme ça, elles passent dessous et je peux les emmener plus loin, là ou elles ne peuvent pas manger mes salades ».

« C’est vrai que tu n’arrives plus à courir après les limaces , elles sont trop rapides »

« Ah, c’est malin, profite, la prochaine fois, ce sera mon tour, »

 

La cafetière finissait de cracher ses dernières gouttes et la bonne odeur de café commençait à envahir la cuisine, Patsi s’en versa une tasse, « Tu en veux une ? »

« Oui, je veux bien, c’est quand même bizarre, ces pots ? »

« C’est vrai que c’est rigolo, en plus, ils les ont mis par ordre de grandeur »

 

Dring….La sonnette de la porte d’entrée les averti d’une visite matinale. La porte d’entrée s’ouvrit à la volée et un ouragan de bras et de jambes déferla dans la cuisine, suivi de près par une boule de poil.

« Qu’est ce que vous faîtes là, les monstres ? On est pas mercredi »

« Mais enfin Papa, ce sont les vacances et , comme on passait devant la maison pour aller faire un pique-nique près du lac , on a emmené Patou, il adore se baigner, on est passé voir si vous vouliez venir avec nous ».

« C’est vrai qu’il fait très beau ce matin, on se dépêche un peu et on se prépare. Tiens, Jean n’est pas là ? ».

Jean, c’est le mari d’Amélie, la fille de Nanie et Patsi,

« Il avait de la plomberie à faire à la maison et avec les enfants dans les jambes, c’était un peu compliqué, il nous rejoindra pour manger avec nous ce midi.»

 

Jojo, Juju et Ninie en avaient profité pour partir courir dans le jardin. Ninie adorait donner du grain aux poules, surtout à la grosse poule grise, celle que les autre repoussaient tout le temps et qui donnait l’ impression de voler sa nourriture, elle se précipitait sur la mangeoire et partait dans un coin aussitôt pour pouvoir profiter de sa rapine.

 

Juju, lui préférait s’approcher de la mare à poissons. Ce qu’il aimait surtout, c’est de se précipiter au dernier moment pour faire bondir les grenouilles, Effrayées, elles bondissaient dans tous les sens et Juju éclatait de rire.

 

Jojo, lui, préférait aller à la balançoire. Malgré ses huit ans et son statut de grand frère, il aimait bien passer du temps un peu seul, c’est le solitaire de la famille. Il s’assied sur la planche et commença à se balancer, Mais, il fût intrigué par quelque chose,

« Il y a quelque chose de bizarre, mais, quoi ? »

Un tour de balançoire, puis, un autre et un troisième balancement.

« On dirais qu’ils avancent ? » Encore un autre balancement.

« Mais oui, ils avancent !! »,

jojo sauta de la balançoire et courut vers sa Maman et ses grands-parents qui discutaient sous l’ auvent en buvant un petit café.

« Maman, Patsi, Nanie, vite, venez voir, j’ai vu un drôle de truc ».

 

Jojo arriva si vite sur la terrasse qu’il glissa et essaya de se rattraper à la nappe et, ce faisant, il emmena tout ce qu’il y avait dessus. Tombèrent pêle-mêle la cafetière, les tasses, le sucrier, la boite à gâteaux remplie à ras bord. Les cuillères volèrent en l’air, les petits gâteaux sablés s’éparpillèrent , en partie sur la table et le reste sur le sol, ce qui fit la bonheur de Patou.

« Mais enfin Jojo, tu pourrais faire attention, regarde moi cette catastrophe ».

« Mais maman, j’ai vu… »

« Commence déjà par nous donner un coup de main pour réparer tes bêtises, encore heureux que rien ne se soit cassé »

« Mais maman, j’ai… »

« Tu m’énerves, regarde les bons gâteaux de Nanie, c’est Patou qui en profite, »

« Ce n ’est pas grave, j’en ai toujours d’avance dans ma grande boite en fer, Jojo, va me la chercher sur la table de la cuisine et appelle Juju et Ninie avant que Patou n’ai tout mangé »

A l’idée des bons gâteaux de Nanie, Jojo couru dans la cuisine et rapporta la boite métallique, puis se précipita dans le jardin à la recherche de ses frère et sœur. A la pensée des petits sablés, il avait complètement oublié les raisons de sa précipitation.

 

Juju était à côté de la mare, il tenait une épuisette à la main pour essayer d’attraper une grenouille. Celle-ci, posée sur une feuille de nénuphar sur ses pattes arrières le surveillait du coin de l’œil, surtout intéressée par la libellule qui voletait à proximité, Au moment ou Juju levait le bras, Jojo arriva en courant et la grenouille sauta d’un bond gigantesque dans le coin opposé de la mare. Juju jeta l’épuisette par-terre de rage. « Zut, encore loupé. ».

Heureusement , les gâteaux de Nanie auraient vite fais de faire oublier la frustration de Juju.

 

Ninie jetais des grains de blé un par un aux poules, Celle ci s’égaillaient dans tous les coins de la basse-cour, Ninie essayait d’écarter les autres poules de sa préférée, la grosse poule grise. En jetant les grains dans différents coins, les poules rousse et les poules noires se disputaient les premières les grains, la grise restait toujours un peu en retrait, c’est ce moment que guettait Ninie pour lui lancer quelques gaines, la grise se jetait dessus et courait à l’autre bout de l’enclos pour pouvoir manger en toute tranquillité.

 

C’est à ce moment que Jojo arriva en courant, suivi de près par Juju, les poules s’égayèrent dans tous les coins en caquetant de protestation, quelques plumes s’envolèrent, elles n’avaient pas apprécié de se faire bousculer de la sorte et râlaient de plus belle à force de caquètements et battements d’ailes. Ninie n’appréciait pas qu’on embête ses protégées, elle foudroya du regard ses deux frères.

« Viens vite, Nanie a sorti ses petits gâteaux » .

A ces mots, un grand sourire apparut sur le visage de Ninie, elle adorait les petits gâteaux de sa Grand-Mère, elle courut à la suite de ses grands frères en direction de la maison. Dans sa précipitation, elle ne vit pas l’obstacle qui se dressait sur son passage et buta sur le pot de fleurs qui traînait en plein milieu de la pelouse. Elle s’étala de tout son long sur l’herbe du jardin.

 

A ses cris, Nanie, Patsi et Mélanie se précipitèrent à son secours.

« Mais enfin, c’est insensé Patsi, tu as encore laissé un pot de fleurs traîner n’importe où, regarde, Ninie aurait pu se faire très mal ».

« Alors là Nanie , je n’y comprends rien, c’est incroyable, je suis sûr de ne pas en avoir laissé traîné dans ce coin du jardin ».

 

Ninie, elle, crottée de la tête aux pieds, on est en avril tout de même et la terre est bien mouillée, se consolait dans les bras de sa maman en mangeant les gâteaux et en tirant la langue à ses deux frères qui se moquaient d’elle à cause de ses vêtements souillés.

« Bon,les garçons, vous en voulez de mes petits gâteaux, oui ou non ? »

« Oui, oui, oui, on en veux bien, merci Nanie ».

« Allez vous laver les mains avant de toucher à la nourriture, je me demande si je ne devrais pas sortir le jet pour vous décrotter, vous êtes sales comme des cochons ».

«Oh oui Maman, nous, on veut bien ».

« Venez vite voir »

C’était Patsi qui arrivait du fond du jardin, « Venez vite, c’est incroyable ».

« Qu’est ce qui se passe Papa ? Rien de grave au moins ? ».

« Non, non, au contraire, venez voir, je ne vous dis rien de plus, venez vite.»

 

Toute la petite bande s’ordonna derrière Patsi. 

« Ne faites pas de bruit, vous allez voir, je ne m’attendais pas à cela ».

La petite troupe s’avança tout doucement, pas à pas, sans faire de bruit jusqu’à la cabane de jardin, Là , était posée la tondeuse à gazon, les outils de jardin, le motoculteur, des bacs à fleurs et des pots de fleurs.

D’ailleurs, ces pots de fleurs, pourquoi Patsi avait t’il posé un gros cailloux dessus trois d’entre eux ?

« Vous allez voir, je commençais à tourner en bourrique avec cette histoire de pots de fleurs qui se retrouvaient n’importe ou dans le jardin ».

 

Patsi s’approcha du premier pot et le souleva légèrement et, vous savez ce qui apparut sous le premier pot ?

 

Un petit hérisson et un deuxième dans le deuxième pot et un troisième dans le pot suivant.

 

« Ah ben ça alors » .

 

Les petits et les grands en étaient bouche bée.

 

« Maintenant, je comprends mieux, les petits hérissons sont rentrés sous les pots pour attraper les limaces qui s’étaient glissées dessous et, comme les pots sont trop lourds, ils n’arrivaient pas à les renverser, mais, ils arrivaient à les traîner un peu partout ».

 

« Oh, regardez, leur maman est là, elles les attendais cachée derrière une planche .» dit Ninie.

 

En effet, Maman Hérisson câlinait ses trois bébés, et puis, tout d’un coup, tous les quatre disparurent derrière la haie.

 

Patsi les rassura : « Ne vous inquiétez pas, je la reconnais, c’est ma copine Mme Hérisson, ça fait plusieures années qu’elle habite entre la haie et l’abri de jardin, mais, je vois qu’elle a décidé de fonder une famille ».

« Et si pour fêter ça, on allais manger mes petits gâteaux ? ».

 

Et c’est ainsi que le mystère des pots de fleurs baladeurs fût résolu et que Mme Hérisson entra définitivement dans la famille.

 

 

 

 

 

  • La petite souris

    La petite souris     Depuis quelques jours, Juju avait une dent qui bougeait et …
  • le printemps

    le printemps     « Aujourd’hui, c’est le Printemps. » « Heureusement…
  • La neige

    La neige       Ce matin, en ouvrant les volets, Mélanie a eu la surprise de trouver le jar…
Charger d'autres articles liés
  • La petite souris

    La petite souris     Depuis quelques jours, Juju avait une dent qui bougeait et …
  • le printemps

    le printemps     « Aujourd’hui, c’est le Printemps. » « Heureusement…
  • La neige

    La neige       Ce matin, en ouvrant les volets, Mélanie a eu la surprise de trouver le jar…
Charger d'autres écrits par ventdesiles
  • La petite souris

    La petite souris     Depuis quelques jours, Juju avait une dent qui bougeait et …
  • le printemps

    le printemps     « Aujourd’hui, c’est le Printemps. » « Heureusement…
  • La neige

    La neige       Ce matin, en ouvrant les volets, Mélanie a eu la surprise de trouver le jar…
Charger d'autres écrits dans Non classé

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Bonjour tout le monde !

Bienvenue sur unblog.fr, vous venez de créer un blog avec succès ! Ceci est votre premier …